Contes 

Bonjour, bonjour !

En ce moment je suis pas mal calligraphie et typographie. J’ai donc notamment pu faire ces illustrations (juste pour le plaisir).


Pour ceux qui s’intéressent à ma démarche, au pourquoi du comment, au processus créatif, voilà en gros l’idée.

Outre son contenu, un conte évoque pour moi à la fois le conteur, le manuscrit et le livre. Il y a d’ailleurs une certaine chronologie là-dedans puisque les contes sont souvent issus de la tradition orale, puis écrits et de nombreuses fois passés sous les presses des imprimeurs.

C’est un peu ce mélange que j’ai essayé de représenter en m’inspirant du contour de caractères typographiques (avec leurs pleins et leurs déliés) tracé à la main par un trait calligraphique (avec donc des pleins et des déliés aussi). Il y a d’autant plus une forme de mise en abîme que, à l’origine, les formes de nos lettres d’imprimerie sont inspirées de caractères calligraphiés…